Vous êtes ici :

La rue Émile-Zola de la fin du XIXe siècle à aujourd’hui

Troyes est une ville de tradition commerçante et la Belle Époque l’illustre parfaitement : la cité n’a rien perdu de cet esprit qui en faisait un carrefour des échanges économiques mondiaux. La rue Émile-Zola se modernise à l’époque par l’installation de vitrines attirantes et renforce ainsi son statut de rue commerçante.

Rue Emile Zola - carte postale ancienneVoir l'image en grand

65, rue Emile ZolaVoir l'image en grand La boutique du tailleur, au numéro 65, abrite désormais le magasin de chaussures Foot Locker.

68, rue Emile ZolaVoir l'image en grand Au numéro 68, L’Épicerie parisienne, magasin de produits alimentaires, correspond à l’actuel magasin Morgan. La confiserie au numéro 64 a laissé place à l’actuel magasin de lingerie Rougegorge.

68, rue Emile ZolaVoir l'image en grand Le lieu est le même mais l’angle de prise de vue change…

Rue Emile Zola - carte postale ancienneVoir l'image en grand Le magasin À la parisienne se distingue au fond.

83, Emile Zola - A la ParisienneVoir l'image en grand Au numéro 83, entre les actuels magasins Etam et Promod, se situait le magasin À la parisienne. Félix Lièvre, le propriétaire, avait pour gendre Pierre Lévy dont le nom est associé au dynamisme industriel troyen à partir des années 1930.

Rue Emile Zola - carte postale ancienneVoir l'image en grand

98, rue Emile Zola - PathéphoneVoir l'image en grand Le magasin de disques Pathéphone, au numéro 98 de la rue Émile-Zola.

La rue est particulièrement fréquentée, notamment par les Troyennes et les Auboises qui viennent y chercher les articles à la dernière mode parisienne, et ce en raison des nombreuses boutiques et des grands magasins qui y fleurissent comme l’enseigne de magasin de soieries Jorry-Prieur.

98, rue Emile Zola - Jorry-PrieurVoir l'image en grand L’enseigne du magasin de soieries Jorry-Prieur est visible en arrière-plan

Rue Emile Zola - photo ancienneVoir l'image en grand

Rue Emile Zola - photo ancienneVoir l'image en grand

Rue Emile Zola - photo ancienneVoir l'image en grand

À partir de la fin du XIXe siècle, la rue Émile-Zola est d’ailleurs considérée comme la rue des beaux magasins par excellence. Dès 1882, un observateur note : « de toutes les vieilles rues de Troyes il n’en est pas qui soit mise plus franchement à la mode, elle s’est élargie et bordée de vastes trottoirs. Les maisons ont supprimé leurs étages en surplomb et se sont mises au régime du fil à plomb. Les vieilles masures, qui, il y a quelques années, laissaient voir, sous leur crépi délabré, leurs squelettes de bois, se sont rajeunies et parées de coquettes devantures ».

La période voit aussi apparaître des formules commerciales inédites dans certains magasins : entrée libre, publicité, prix fixes. Les images qui suivent représentent des cartes publicitaires distribuées par certaines enseignes à leurs clients.

A la Hure d'OrVoir l'image en grand

98, rue Emile Zola - A la petite JeannetteVoir l'image en grand Le magasin À la Petite Jeannette (actuel Monoprix) se trouve ici à droite, en face du Café de la Paix (actuel magasin Armand Thiery).

A la petite JeannetteVoir l'image en grand

A la petite JeannetteVoir l'image en grand

A la petite JeannetteVoir l'image en grand

A la petite JeannetteVoir l'image en grand

A la petite JeannetteVoir l'image en grand

A la FileuseVoir l'image en grand

A la FileuseVoir l'image en grand

A la FileuseVoir l'image en grand

La modernité se traduit également par l’arrivée du tramway dès la fin du XIXe siècle. D’abord hippomobile (quatre lignes de tramway à chevaux parcourent la ville en 1890), puis électrique à partir de 1898, il dessert la cité et ses différents quartiers, incluant la rue Émile-Zola, permettant de faciliter les déplacements de tous. En 1932, il est concurrencé par les autobus, puis disparaît complètement en 1950.

Rue Emile Zola - Tramway hippomobileVoir l'image en grand

Tramway rue Notre DameVoir l'image en grand

Tramway rue Notre DameVoir l'image en grand

Tramway rue Emile ZolaVoir l'image en grand

Tramway rue Emile ZolaVoir l'image en grand Le tramway vers 1920.

La rue Émile-Zola a plus tard subi d’importantes évolutions concernant la circulation. En effet, ces dernières décennies, différents aménagements ont été réalisés dans le centre-ville troyen dans le but de reconquérir les espaces publics. C’est ainsi qu’un siècle plus tard, la rue Émile-Zola a laissé place à la piétonisation en supprimant le stationnement et en limitant la circulation, rendant l’espace aux usagers.