Vous êtes ici :

Hugo Ancelin, escrimeur, basketteur – boulevard Jules-Guesde

Hugo Ancelin, escrimeur, basketteur – boulevard Jules-Guesde

  Hugo Ancelin - Basketeur, escrimeurVoir l'image en grand« Je suis né à Troyes le 12 juillet 1997. J'ai vécu avec mes parents à Rosières-près Troyes (dans l’agglomération) à partir de 2003 et j'habite maintenant seul à Troyes dans un appartement. »


Comment s’est faite la rencontre avec ton sport ?

« J'ai choisi l'escrime suite à un essai avec Stéphanie Malarme du club de Joinville. J'ai été le premier licencié de la section handisport du club escrime Troyes Gymnique.
C'était pour moi l'occasion de pratiquer pour la première fois de ma vie un sport pour le plaisir. Par la suite, la section basket m'a été proposée par l'IUT de Troyes. J'ai choisi de mêler les deux parce que je trouvais sympathique de faire un sport collectif en plus d'un sport individuel. C'est également grâce au basket et à la rencontre avec Pierre Soyer que j'ai commencé à m'impliquer dans la vie du handisport dans le département (vérificateur aux comptes du CDH10, chronométreur lors des matchs de basket handisport, trésorier du CDOS...).

La chose en lien avec le sport dont tu es le plus fier

« Je suis juste fier de pouvoir pratiquer deux sports malgré mon handicap. Pour cela je souhaite remercier Pierre Soyer, Président du Comité handisport pour son implication. Je souhaite également remercier le club d'escrime dans son ensemble et particulièrement Maîtres Antoine Manceaux et Dominique Declaude pour avoir monté la section handisport. »

« Nous avons vu Hugo s’épanouir au fil des années s'épanouir en partie grâce aux sports (escrime et basket) et maintenant il en arrive à prendre des responsabilités au sein du mouvement sportif comme trésorier du Comité Départemental Aube et vérificateur aux comptes du Comité Départemental Handisports de l’Aube », renchérit Pierre Soyer, Président du Comité handisport du département. 

Quels sont tes objectifs sportifs dans les années à venir?

« Mes objectifs sont tout d'abord de réussir à m'étoffer physiquement pour plusieurs raisons :
- avoir le niveau pour bien figurer lors de compétitions d'escrime d'abord régionales puis à un niveau plus élevé
- intégrer l'équipe de basket fauteuil en tant que joueur (Hugo est déjà arbitre !) en championnat.
Pour les objectifs plus élevés, on ne sait jamais de quoi l'avenir sera fait ! »

Pourquoi avoir accepté de faire cette campagne ?

« Je trouve cette campagne très intéressante pour mettre en valeur la ville de Troyes qui, je pense, se développe grandement sportivement parlant. C'est pour moi une certaine fierté d'avoir été proposé et choisi pour représenter le handisport.
J'espère que cette campagne permettra au handisport aubois de se faire connaître et de se développer. »

Le Comité handisport de l’Aube

Le Comité handisport Aube a pour vocation de développer les activités sportives pour les personnes déficientes physiques et sensoriels.
La Fédération Française Handisport a reconnu Troyes, « Ville Handisport de l'année 2015 » grâce au portage du dossier par le Comité départemental. Un prix remis en avril 2016 pour l’attractivité de la Ville, les différents stages France qui s’y déroulent: boccia-foot fauteuil et pour l'organisation de manifestation d'ampleur régionales et nationales (natation-basket-foot fauteuil-sarbacane-boccia).

www.handisport-aube.org  

Son club : Escrime Troyes Gymnique (TG)

La salle d'armes de Troyes-TG est installée depuis fin 2015 rue Marie-Curie au sein du Cosec 2. Le club compte actuellement plus de 150 licenciés FFE, dont 5 licenciés Handis FFH. Comme rien n’est dû au hasard, c’est Thierry Kayo, sculpteur du cœur devant lequel est photographié Raphaël Monny dans la série #FierdeTroyes, qui avait dessiné le logo du club au temps où il pratiquait l’escrime.

« Hugo Ancelin a été le premier à s'inscrire dès l'ouverture de la section Handi en 2015 avec un matériel adapté et la participation du Comité de l'Aube HandiSport. Il a été rejoint par Alexis Pernet, Rodolphe Grammont inscrits en compétitions nationales avec notamment Alain Febvre directeur Sportif Escrime Handi de la FFH, licencié également dans le club. Ils sont entraînés par le Maître Antoine Manceaux. Responsable de la section HandiEscrime dans le club, il a la certification HandiSport Escrime de la FFH, il a reçu pour le club la labellisation Club HandiSport de la FFH en 2018
En ce qui concerne les valides le club est inscrit sur les circuits nationaux et championnats de France épée de minimes à vétérans, et compte 4 sélections internationales cette année avec Apolline Pellecuer également entraînée par le Maître Manceaux »

Président Emmanuel CHAUDOUET – Direction Technique Maître Dominique DECLAUDE (ancien sélectionneur Épée Dames de la FFE)
HandiEscrime - Seniors+ et Ehpad :  Maître Antoine MANCEAUX certifié par la FFH et Arbitre National FFE - label Club HandiSport FFH
Solution Riposte (Escrime et Cancer du Sein) Maître Sandrine DUMOULIN - label "Sport Santé Bien Etre"

www.escrime-troyes.fr - FaceBook @escrimetroyestg - contact@escrime-troyes.fr

Le lieu : les narcisses du boulevard Jules-Guesde

Le tapis d’or qui couvre désormais le boulevard Jules-Guesde chaque printemps depuis 2009 est parti d’une idée simple : réutiliser les bulbes des bacs ornementaux changés régulièrement rue Emile-Zola, artère principale et commerçante de Troyes.
Mais pour obtenir un tel effet, le recyclage des bulbes n’a pas suffi: une plantation du tapis de jonquilles a été effectuée sur 3 automnes, de 2009 à 2011.
Au total, 110 000 bulbes ont été mis en place pour fleurir le Boulevard Jules-Guesde. On peut estimer que 100 000 se sont bien implantés et donnent un rendement de 4 narcisses fleuris par pied. L’embellissement porte alors sur 400 000 jonquilles sur ce boulevard arboré en pleine floraison. Une pose effectuée à la main par les équipes du service Espace paysagers de la Ville de Troyes.
Fort de ce succès, d’autres communes ou axes communautaire (avenue des Sapins dans le prolongement de Jules-Guesde, à Saint-Julien-les-Villas, boulevard Pompidou…) se couvrent depuis quelques années de cloches dorées.
L’avenue Chomedey est également plantée de 24 000 narcisses. Ces bulbes ont été mis en place mécaniquement lors des travaux de réfection de cette entrée de ville.


Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favoris