Vous êtes ici :

Mars 2014

Médaille de l'ONAC (Office National des Anciens Combattants)

L’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONACVG), bien que déjà organisé dès le début du conflit de la Première Guerre mondiale, ne reçut son nom actuel qu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, en 1946. Ses missions sont de défendre les intérêts matériels et moraux des soldats, des déportés ou internés, notamment par la diffusion des valeurs du monde combattant. Il est représenté dans tous les territoires français à travers des services départementaux.

En 1991, l’ONACVG créé une médaille destinée à honorer les membres de ses Conseils d’Administration Départementaux. Ceux-ci sont principalement composés par d’anciens combattants, par leurs Présidents d’associations mais également par des employés de l’administration considérés comme particulièrement dévoués et méritants.
Cette distinction récompense les membres ayant mené des actions significatives pendant au moins deux mandats au sein dudit conseil.

La médaille présentement illustrée, est en bronze et mesure 45 mm de diamètre. Elle existe également en argent ou en or et toutes les trois s’accompagnent généralement d’un diplôme signé par la directrice générale de l’ONACVG.

  Medaille de l'ONAC - aversVoir l'image en grand  Medaille de l'ONAC - reversVoir l'image en grand

Frappé sur la première face, on distingue un long édifice surplombé d’un dôme en son centre, le tout cerclé par les mots « Mémoire » et « Solidarité ». Cette impression représente l’Hôtel des Invalides, qui n’est autre que le siège du Service central des Anciens Combattants à Paris et que l’on retrouve également sur le logo officiel de l’Office national. L’inscription qui l’entoure correspond à sa devise « Mémoire – Solidarité », fondement même des valeurs de l’ONACVG dont la mention est indiquée sur la seconde face de l’objet.

Celui-ci fut décerné à Pierre Fanget. Né le 3 février 1910 à Troyes, cet employé des Postes fut membre du réseau de Résistance « Manipule ». Après son arrestation le 1er octobre 1943, il est déporté le 22 janvier 1944 en Allemagne avant d’être libéré le 3 mai 1945. Conseiller municipal de Troyes sous la mandature du maire Robert Galley, il est désigné lors de la séance du Conseil municipal du 17 avril 1979 comme membre du conseil d’administration de l’ONACVG de l’Aube. Il a occupé cette fonction pendant 16 ans avant de recevoir cette médaille en mai 2003. Cette décoration s’ajoute à toutes celles qu’il a déjà reçues tout au long de sa vie.

 

Cote archive : 9Fi55 ; 1D122

Source bibliographique : Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, service départemental de Troyes, 60 rue Turenne - 10000 Troyes

Tél. : 03 25 73 19 57

Mail : onac10@libertysurf.fr

Site internet : www.onac-vg.fr/fr


Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favoris

Contact

Archives municipales de Troyes
Hôtel de Ville
BP 767
10026 Troyes Cedex
03 25 42 34 35

Ecrire aux Archives municipales