Vous êtes ici :

Novembre 2013

Fête de Sa Majesté Charles X le 4 novembre 1827

Cote archive 1Fi932

Charles X succédant à son frère Louis XVIII en 1824, il est le dernier souverain à régner sous la Seconde Restauration. Très attaché à la royauté et au retour à la monarchie, il tente de réinstaurer les valeurs de l'Ancien Régime, depuis longtemps éclipsées par celles de la Révolution française et de la période napoléonienne.

Fête de Sa Majesté Charles X le 4 novembre 1827Voir l'image en grand Arrêté présentant les conditions d’organisation de la Fête du souverain Charles X. Cote 1Fi932Habituellement associé à la fête de la Saint Charles (de Borromée), le 4 novembre devient pour un temps la fête du roi Charles X. Les activités prévues tout au long de cette journée se doivent donc d'être solennelles et fastueuses :

Elle commence par une distribution abondante et gratuite de pain, de vin et de viande destinée aux pauvres. Ces denrées étant très cher, le roi Charles X devient pour l'occasion le roi généreux qui nourrit ses sujets dans le besoin, celui qui prend soin d'eux et qui partage ses privilèges d'homme d'Etat. Au-delà de cette action bienveillante, il faut y voir un geste de propagande politique puisque, recourir à ce genre de don lui permet de s'assurer une certaine popularité auprès des plus démunis et de maintenir l'ordre et d'éviter ainsi tout soulèvement populaire.

Les festivités se poursuivent, après la messe, par un défilé militaire et la revue de la Garde Nationale sur la place Marie-Thérèse (actuellement place de la Libération). Des jeux populaires tels que le Mât de Cocagne sont également annoncés à partir de 14h sur place du Ravelin, aujourd'hui place Casimir Perrier.

L'ambiance joyeuse devait également se diffuser grâce aux danses prévues au  mail de la Madeleine. En cas d'intempéries, des salles de danses spacieuses ont été aménagées rue des Deux-Paroisses (nommée à présent rue Célestin Philbois) et rue de la Tour-Boileau.

Cette journée animée s'achève à 17h par une représentation théâtrale gratuite où tout le monde pouvait se réunir une dernière fois

Lors de cette commémoration, les habitants sont fortement encouragés à décorer leurs façades  et leurs balcons avec des drapeaux blancs, symbole de la royauté, et à illuminer également leur foyer, une fois le crépuscule tombé, afin de prolonger l'amusement et de parfaire c'est image d'allégresse

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favoris

Contact

Archives municipales de Troyes
Hôtel de Ville
BP 767
10026 Troyes Cedex
03 25 42 34 35

Ecrire aux Archives municipales