Vous êtes ici :

Janvier 2013

Bal de Bienfaisance (26 janvier 1901)

Janvier 2013 - Fête bienfaisance 1Voir l'image en grand Petite vignette représentant la pauvreté, Bal de Bienfaisance du 26 janvier 1901 | Cote 1J103 Janvier 2013 - Fête bienfaisance 2Voir l'image en grand Grande vignette illustrant la mendicité, Bal de Bienfaisance du 26 janvier 1901 | Cote 1J103

Attestée au moins depuis les années 1820-1830, la longue tradition du Bal de Bienfaisance au profit des pauvres de la ville de Troyes perdure jusqu’en 1902.
Placé sous le patronage du Conseil Municipal et des Dames patronnesses, celui donné le 26 janvier 1901, est l’un des tout derniers bals organisés en ville. Dès 21h30, et ce, jusqu’à minuit, les invités se réunissaient dans la Grande Salle au sein de l’Hôtel de Ville pour profiter des festivités.

Son ordonnancement était dévolue au Comité d’Organisation du Bal de Bienfaisance, dirigé par Monsieur le Président (du comité) Georges Samuel, également conseiller municipal.
La ferveur philanthropique qui régnait alors à Troyes était telle, que les patrons industriels, les commerçants de différents corps de métiers, ainsi que les artistes locaux sollicités ont promis des réductions avantageuses voire la gratuité de leurs services pour mener à bien la manifestation : décorations horticoles, cotillons et tapisseries, éclairage et chauffage, dons pécuniaires afin d’aider les pauvres.

Les inscriptions se clôturant le 5 janvier, l’enregistrement se faisait des semaines à l’avance.
L’événement était tellement important dans l’agenda/le calendrier de la cité, que le nombre des listes de souscripteurs augmentait considérablement. Avec une cotisation qui s’élevait à 10 francs, le Comité pensait que 400 cartes seraient alors vendues. En réalité, 528 cartons d’invitation ont été délivrés, auxquels il convient d’ajouter la vente des carnets de bals et des tickets pour la salle de jeux lors de la soirée du 26 janvier 1901.

Janvier 2013 - Fête bienfaisance - carton invitationVoir l'image en grand Carton d’invitation, Bal de Bienfaisance du 26 janvier 1901 | Cote 1J103

On peut supposer que le déroulement de la soirée était singulier mais sobre : des musiciens locaux jouaient dans la Grande Salle de l’Hôtel de Ville pour permettre aux invités de danser, selon l’ordre inscrit sur les carnets de bal qu’ils pouvaient acheter à l’entrée. Ce carnet (décoré par M. Deheurles) faisait office de programme puisqu’il contenait la liste des 9 danses répétées au cours de la soirée.
Si on le désirait, on pouvait aussi s’installer dans une salle de jeux abritant plusieurs « tables de jeux à tapisserie ». On pouvait également se retrouver au buffet, tenu par le Café de Foy, pour y acheter collations et boissons.

La somme récoltée à cette occasion était élevée, surtout pour l’époque. Au lendemain du 26 janvier, le Comité d’organisation s’est réuni pour comptabiliser l’excédent des recettes qui se montait à 3613,50 francs. La répartition des gains s’est faite de la manière suivante :

  • 600 francs donnés au Bureau de Bienfaisance,
  • 1013,50 francs attribués au Secours d’extrême misère,
  • 2000 francs destinés à l’achat de vêtements et de chaussures aux enfants des écoles.

C’est ainsi que, une fois l’argent recueilli et subdivisé, il était redistribué aux plus démunis.


Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favoris

Contact

Archives municipales de Troyes
Hôtel de Ville
BP 767
10026 Troyes Cedex
03 25 42 34 35

Ecrire aux Archives municipales