Vous êtes ici :

Mars 2017

Maison 14 bis boulevard Victor Hugo

Cette maison est une villa bourgeoise dont les plans, datés de 1906, ont été commandés par Ambroise Louis André Bazin. Né le 2 décembre 1872 à Troyes, ce commerçant de 33 ans vit seul au 3 rue de la Paix. Devenu industriel au début des années 1910, il emploie comme cocher Gabriel Galimard, 41 ans né à Licq-Athérey ainsi que deux cuisinières, Aimée Galimard, 37 ans née à Chaource et Blanche Gillot, 32 ans née à Levallois-Perret. Passant une majeure partie de sa vie à Troyes, Ambroise Louis André Bazin ne s’est pas marié et n’a pas eu d’enfants. Il déménage au Bois-Gérard, dans le hameau de Loge-Borgne, dépendant de la commune Chessy-les-Prés en 1926, et y vit en concubinage avec Elisabeth Constant. Industriel et patron, il emploie Juliette Grégoire, domestique, née à Chassignelle en 1895, Edouard Prieur, valet de chiens, né à Dijon en 1902, François Breux, manœuvre, né à Ville en 1878, Troffini Pelech et Paul Holski, ouvriers agricoles, nés respectivement en 1897 et 1901 à Koniuski en Pologne. Ambroise Louis André Bazin décède à Chessy-les-Prés le 10 février 1944, à l’âge de 72 ans.

Son aisance financière lui permet d’envisager la construction, par un architecte renommé, d’une maison luxueuse mais surtout surdimensionnée. Initialement prévue au 14 bis boulevard Victor Hugo, la propriété semble n’avoir jamais été construite, le projet ayant reçu un avis défavorable par les services municipaux.
Le projet prévoit un sous-sol et de trois niveaux supérieurs. Ces plans ont été réalisés par l’architecte parisien Charles Léon Stephen Sauvestre (1847-1919). Ce dernier a été formé à l’école spéciale d’architecture et diplômé en 1868. Dès 1875 il travaille pour Gustave Eiffel et en 1884, il participe à la conception architecturale de la Tour Eiffel. La façade de cette maison bourgeoise est composée d’un chaînage (1) en pierres, de murs en briques ainsi que de pans de bois apparents, notamment avec le porche d’entrée et le balcon. Le toit est à pignon, haut et pointu. Il est formé d’environ cinq tourelles aux tuiles gironnées (2) se terminant par des épis (3).

Mars-2017-Villa-Bazin-FacadeVoir l'image en grand Plan de coupe de la façade à l’échelle 0,02 pm de la Villa d’Ambroise Louis André Bazin. Dressé par l’architecte Stephen Sauvestre, en juillet 1906, Paris. Papier, 44x44,5 cm. Cote archives 4O73

A l’entrée de la maison se trouve un porche. Le rez-de-chaussée est composé d’un hall permettant d’accéder aux étages supérieurs. En face de ce hall se trouve un salon prolongé par une terrasse, et à droite de celui-ci une salle à manger avec un bow-window a été aménagée. On peut aussi trouver une cuisine équipée de deux offices munis de garde-mangers et d’un buffet. A côté se trouve une sellerie. Cette pièce montre qu’André Bazin possédait des chevaux ou du moins qu’il faisait de l’équitation. Enfin entre le hall et le palier menant au jardin, se trouve une salle d’eau avec un lavabo et des WC.

Mars-2017-Villa-Bazin-RDC Plan de masse à l’échelle 0,02 pm du rez-de-chaussée de la Villa d’Ambroise Louis André Bazin. Dressé par l’architecte Stephen Sauvestre, en juillet 1906, Paris. Papier, 43,4x42,7 cm. Cote archives 4O73

Un des escaliers mène au sous-sol de six pièces. L’une d’entre elles est dédiée aux plantes alors qu’une autre sert à entreposer le bois de chauffage. Un calorifère est notamment installé dans la salle d’à côté. Ensuite on trouve deux caves à vins dont un caveau servant à stocker les vins fins. Enfin au sous-sol se trouve une fosse, permettant l’évacuation des eaux usées de la maison, signe d’hygiène.

Mars-2017-Villa-Bazin-Sous-solVoir l'image en grand Plan de masse à l’échelle 0,02 pm du sous-sol de la Villa d’Ambroise Louis André Bazin. Dressé par l’architecte Stephen Sauvestre, en juillet 1906, Paris. Papier, 52,8x39,2 cm. Cote archives 4O73

L’escalier monumental au rez-de-chaussée amène au premier étage. De ce palier on accède par un dégagement aux trois chambres de l’étage. Deux d’entre elles, les plus spacieuses, disposent de toilettes privées permettant de s’habiller. Quant à la troisième chambre, celle-ci possède une petite pièce adjacente servant d’armoire. Une salle de bain avec un réservoir d’eau chaude, un lavabo et des WC sont accessibles de part et d’autre du couloir.

Mars-2017-Villa-Bazin-1er-etageVoir l'image en grand Plan de masse à l’échelle 0,02 pm du premier étage de la Villa d’Ambroise Louis André Bazin. Dressé par l’architecte Stephen Sauvestre, en juillet 1906, Paris. Papier, 37,3x32,2 cm. Cote archives 4O73

Enfin, l’escalier dessert le deuxième étage qui se situe dans les combles de la maison. Un dégagement, une antichambre et un couloir desserrent quatre chambres plus modestes que celles du premier étage puisque celles-ci ne sont pas aménagées de toilettes. Il existe à cet étage un WC et un débarras mais pas de salle de bain.

Mars-2017-Villa-Bazin-2e-etageVoir l'image en grand Plan de masse à l’échelle 0,02 pm du deuxième étage de la Villa d’Ambroise Louis André Bazin. Dressé par l’architecte Stephen Sauvestre, en décembre 1906, Paris. Papier, 39,3x36,2 cm. Cote archives 4O73

Nous pouvons affirmer, à la vue de ces plans, que la présence de WC à chaque étage ainsi que les deux lavabos et le bain, est un signe de richesse. Le premier étage doit être réservé au propriétaire et à son entourage car il dispose de la majorité des pièces d’hygiène mais aussi des plus grandes chambres de la maison. Cela démontre un certain confort de vie. Le second étage est moins équipé, mais on trouve tout de même un WC. On peut donc penser qu’il était davantage réservé aux domestiques.

 

[1] Chaînage : http://www.editions-eyrolles.com/Dico-BTP/definition.html?id=1955

[2] Gironné : http://www.editions-eyrolles.com/Dico-BTP/definition.html?id=4704

[3] Épis : http://www.editions-eyrolles.com/Dico-BTP/definition.html?id=3902

[4] Bow-Window : http://www.editions-eyrolles.com/Dico-BTP/definition.html?id=1505
Oriel : http://www.editions-eyrolles.com/Dico-BTP/definition.html?id=6391

 

Cote archive : 4O73, 1K362, 1F62

Bibliographie :
- Stephen Sauvestre : https://fr.wikipedia.org/wiki/Stephen_Sauvestre et http://www.tour-eiffel-de-paris.com/Stephen-Sauvestre.php


Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favoris

Contact

Archives municipales de Troyes
Hôtel de Ville
BP 767
10026 Troyes Cedex
03 25 42 34 35

Ecrire aux Archives municipales