Vous êtes ici :

Mars-2016

Musée d'Art moderne

La création d’un pôle muséal au centre-ville de Troyes est une volonté municipale qui émerge dès 1973, lorsque le Conseil municipal souhaite acquérir l’ancien évêché pour y installer les musées municipaux. Ce n’est qu’en 1976 qu’il désigne Patrick O’Byrne, architecte D.P.L.G. Urbaniste, pour mener à bien une mission visant à étudier et définir les besoins et la faisabilité d’un tel projet.

La même année, Pierre Levy, industriel de la bonneterie troyenne et amateur d’art, et son épouse Denise, font don d’une partie de leur collection d’œuvres d’art à l’Etat. Le Président de la République, Valéry Giscard D’Estaing, accepte cette donation et autorise sa mise en dépôt à Troyes. Raymond Barre, Premier Ministre et Françoise Giroud, Ministre de la Culture viennent à Troyes officialiser la procédure avec Robert Galley, Ministre de la Coopération et Maire de la ville, le 6 novembre 1976. Ils marquent ainsi le début d’une exposition à l’Hôtel de Ville, qui doit durer jusqu’au 28 novembre. Cette présentation en avant-première, permet au public d’avoir un aperçu de l’ensemble de la donation Levy qui, à l’origine, comprend 337 peintures, 1277 dessins, 1 estampe, 104 sculptures, 1 tapisserie, 13 céramiques, 143 verreries et 81 œuvres d’art africain traditionnel.

Raymond Barre signe le livre d'orVoir l'image en grand Signature de Raymond BarreVoir l'image en grand

Le Premier ministre, Raymond Barre, signant le livre d’or lors de sa venue pour officialiser la donation Levy également jour de l’inauguration de l’exposition.
Hôtel de Ville de Troyes, 6 novembre 1976.
Photographie, 12,6x17,9 cm. Cote 669W11

Signature de Raymond Barre, Premier Ministre, lors de sa venue pour l’officialisation de la donation et l’inauguration de l’exposition Pierre Levy.
Hôtel de Ville de Troyes, 6 novembre 1976.
Registre, 22,2x27,8 cm. Non coté

Pierre et Denise Levy signant acte de donationVoir l'image en grand

Françoise Giroud, Raymond Barre et Robert GalleyVoir l'image en grand

Pierre et Denise Levy signant l’acte de donation en présence de Françoise Giroud.
Hôtel de Ville de Troyes. 6 novembre 1976.
Photographie, 17,7x12,7 cm. Cote 669W11

Françoise Giroud, Raymond Barre (au premier plan) et Robert Galley (au second plan) présents lors de l’inauguration de l’exposition dédiée à la donation Levy.
Hôtel de Ville de Troyes. 6 novembre 1976.
Photographie, 17,7x12,6 cm. Cote 669W11

Du 19 juin au 29 août 1977, une deuxième exposition à l’Hôtel de Ville permet de mettre en avant le projet de réhabilitation de l'ancien évêché annoncé quelques mois plus tôt. Celui-ci va devenir le nouveau Musée d’Art Moderne. Une troisième et dernière exposition, se déroulant du 16 février au 17 avril 1978 au Musée de l’Orangerie à Paris, met en lumière l’accroissement de la future collection puisqu’une dation, effectuée par Pierre et Denise Levy, vient compléter par une dizaine d’œuvres, leur précédente donation.

Un an plus tard, le 17 avril 1979, la Ville de Troyes signe une convention avec la Syndicat d’Equipement du Département de l’Aube (SEDA), afin d’étudier et réaliser les travaux de restauration et d’aménagement nécessaire pour adapter les bâtiments de l’ancien évêché à sa nouvelle destination. Situé place Saint-Pierre à côté de la Cathédrale Saint-Pierre-Saint-Paul, ils occupent toute la surface comprise entre la rue de Ganguerie, rue des Trois Godets, rue de la Crosse, rue du Bon Pasteur, rue Linard Gonthier et rue de l’Evêché.

Plan de masse de la CathédraleVoir l'image en grand

Plan de masse à l’échelle 0,002 pm de la Cathédrale Saint-Pierre-Saint-Paul et dépendances de l’ancien évêché.
Ministère d’Etat, Direction générale de l’Architecture, Agence des Bâtiments de France, Aube, avril 1963 et modifié en mars 1975.
Papier, 44x46,4 cm. Cote 669W7

Composé d’un bâtiment central avec une aile sur le côté et de dépendances, l’ensemble est aménagé autour d’une cour et d’un jardin, et entouré d’un mur d’enceinte de plusieurs mètres de haut. Ne remplissant plus ses fonctions épiscopales depuis 1905, suite à la séparation de l’Eglise et de l’Etat, l’ensemble immobilier est transféré sous l’autorité du Conseil général de l’Aube et classé monument historique en février 1909. Les locaux abritent alors des services sociaux, sanitaires et vétérinaires préfectoraux jusqu’en janvier 1980, date de leur évacuation qui fait suite au vote, par le Conseil municipal de Troyes, de l’acquisition de l’ancien évêché le 29 octobre 1979. En échange, le Conseil doit céder au Département, les bâtiments de l’ancienne école Michelet rue Saint-Martin-Es-Aires, occupés par le Centre Départemental de Documentation Pédagogique. L’acte notarié, signé le 13 juin 1980, permet à la Ville de Troyes de récupérer les locaux de l’ancien évêché au prix du franc symbolique.

Quelques mois plus tard, le 8 décembre, le Conseil municipal étudie et accepte le coût estimatif du projet qui s’élève à 52 410 147 francs, somme en partie prise en charge par des subventions de l’Etat, de la Région et du Département.

Deux mois plus tard, le 14 février 1981, la pose de la première pierre marque la mise en route des travaux dans l’ancien Palais épiscopal qui débutent en avril. Les services publics et le personnel qui y étaient installés, ont déménagé dans la nouvelle cité administrative des Vassaules. Les restaurations externes et l’aménagement intérieur sont coordonnés par la SEDA, menés conjointement avec l’architecte en chef des Monuments historiques, Yves Boiret et l’architecte troyen François Peiffer et supervisés par Didier Quillard, inspecteur général des Musées de France. Le jardin et la cour sont également réaménagés.

Plans de la façade extérieure du MAMVoir l'image en grand Plans de la façade extérieure du MAMVoir l'image en grand
Plans des façades extérieures du Musée d’Art Moderne, place Saint-Pierre.
Dressé par la SEDA et les architectes Y. Boiret et F. Peiffer, 20 juin 1980.
Papier, 162x29,6 cm.  Cote 669W3

Plans de la façade intérieure du MAMVoir l'image en grand

Plans de la façade intérieure du MAMVoir l'image en grand
Plans des façades intérieures du Musée d’Art Moderne, place Saint-Pierre.
Dressé par la SEDA et les architectes Y. Boiret et F. Peiffer, 20 juin 1980.
Papier,  141x29,6 cm. Cote 669W3

Plan de la façade principale du MAMVoir l'image en grand

Plans de façade principale, vue sur la cour, du Musée d’Art Moderne, place Saint-Pierre.
Dressé par la SEDA et les architectes Y. Boiret et F. Peiffer, 20 juin 1980.
Papier, 132x29,6 cm. Cote 669W3

Les travaux achevés, le 15 octobre 1982, donnent au musée la possibilité d’accueillir dans une vingtaine de salle les 2000 œuvres des époux Levy et de mettre à disposition du public une salle de lecture, un cabinet de dessins, un atelier pédagogique et un auditorium. Le 20 octobre 1982, l’inauguration du Musée d’Art Moderne se fait en présence de François Mitterrand, Président de la République et Jack Lang, Ministre de la Culture.

programme de la visite présidentielleVoir l'image en grand Signature de François MitterrandVoir l'image en grand

Programme de la visite présidentielle de François Mitterrand lors de sa venue pour l’inauguration du Musée d’Art Moderne.
Troyes, 20 octobre 1982.
Papier cartonné, 17,3x22,7 cm. Cote 661W2

Signature de François Mitterrand, Président de la République, lors de sa venue pour l’inauguration du Musée d’Art Moderne.
Troyes, 20 octobre 1982.
Registre, 22,2x27,8 cm. Non coté

Carton d'invitation ingauguration MAMVoir l'image en grand Texte du carton d'invitation inauguration MAMVoir l'image en grand

Signature de François Mitterrand, Président de la République, lors de sa venue pour l’inauguration du Musée d’Art Moderne.
Troyes, 20 octobre 1982.
Registre, 22,2x27,8 cm. Non coté

De nombreux dons et acquisitions viennent, depuis, compléter les collections permanentes.

Dans les années 2000, différents travaux ont été réalisés, les différents systèmes de sécurité sont mis aux normes et le mur d’enceinte est rénové.

La requalification de la place Saint-Pierre et du parvis de la Cathédrale, terminée en 2015, permet également d’améliorer l’accessibilité  du public au musée.

 

Cote archive : 1D116, 1D119, 1D122, 1D123, 1D126, 1717W184, 661W2, 669W1, 669W3, 669W7, 669W11

Bibliographie :
- PECHINOT Thierry, « Mitterrand inaugure le Musée d’art moderne », Le Carnet du siècle 1980-1989 : Les années d’austérité, Troyes, article n°58
- BEURY André, « Le Musée d’Art moderne ouvre ses portes », Troyes 120 000, Troyes, n°4, septembre 1982, p. 16-34
- LIEVOUX Mallory, « Réflexion autour de la requalification de la place Saint-Pierre », Troyes, Press’Troyes, n°236, décembre 2014, p. 16


Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favoris

Contact

Archives municipales de Troyes
Hôtel de Ville
BP 767
10026 Troyes Cedex
03 25 42 34 35

Ecrire aux Archives municipales