Vous êtes ici :

Aout 2015

Ecoles aux Tauxelles, 47 et 48 rue Etienne Pédron

En 1840, la rue des Tauxelles est pressentie pour accueillir sa première école lorsque le 5 janvier naît le projet de construction d’une école communale dans ce quartier. A cette date, le devis estimatif des divers travaux de construction prévoit un coût de 7000 francs pour son établissement. Bien que le détail en soit établi, l’acquisition du terrain ne se fait que le 17 juin 1852, après plusieurs négociations entre le Maire de la ville de Troyes, Ferrand la Motte, et le Juge de Paix du deuxième canton de Troyes, M.Rousselet. Un mois plus tard, le 26 juillet 1852, le nouveau maire Louis Félix Parigot donne son accord et ainsi les travaux débutent cette même année.
Peu à peu, l’école communale des Tauxelles se transforme au rythme des divers projets d’embellissement de l’architecte Alexandre Vermot (voir biographie dans le document du mois de janvier 2015). C’est dans ce contexte qu’est décidée, le 8 avril 1886, la construction d’un préau couvert dont le prix s’élève à 2800 francs. La même année, un projet d’agrandissement de 19 500 francs voit le jour afin d’améliorer le cadre de vie et le confort des élèves. Mais si l’innovation est en marche, la rénovation l’est déjà tout autant. Par un courrier du 8 septembre 1888 adressé à M. le Maire, la Direction de l’école se plaint de l’état défectueux des cabinets d’aisance. La décision est alors prise d’entreprendre leur réfection dans le but de maintenir l’école dans un état de propreté et de bien-être. Un an plus tard, l’aménagement de la cour de récréation avec la plantation d’arbres, a l’avantage de « procurer un peu d’ombrage aux élèves pendant les récréations à l’époque surtout des grandes chaleurs » comme l’affirme l’instituteur de l’école. Suite à une nouvelle demande du personnel enseignant, le Conseil municipal adopte le 6 juillet 1894, sur proposition d’Alexandre Vermot, la création de deux nouvelles classes à l’école des Tauxelles pour un prix de 12201.12 francs.

En 1906 et 1909 les délibérations du Conseil municipal de Troyes ainsi que les décisions du Ministre de l’Instruction Publique entre 1895 et 1908, autorisent la construction d’une école de garçons qui fait même l’objet d’un décret présidentiel d’utilité publique en date du 24 Janvier 1910.
Le 16 Avril 1910, débute la construction de l’école qui se compose d’un bâtiment d’habitation pour les maitres, d’une enceinte comprenant quatre classes, d’un préau couvert et de cabinets d’aisances, dont les dépenses s’élèvent à la somme totale de 109 830 francs.

Voir l'image en grand

Plan de façade et de masse à l’échelle 0,01 pm pour la construction de l’. Dressé par l’architecte G. Montenot en juillet 1907. Feuille cartonnée. 72,5x53 cm. 4M454.

Engagé pour la conduite des travaux de construction de l’école des garçons, Gustave Jules Montenot, architecte de Troyes né le 10 février 1851, est membre de la Société des architectes de l’Aube en tant qu’archiviste en parallèle de son rôle de correspondant pour le Ministère de l’Instruction Publique.

Dès 1911-1912, s’ouvre une phase de travaux supplémentaires, dont l’exécution est pleine d’embuches et hors délai. En effet, après le retard causé par des inondations, la faillite de l’entrepreneur entraîne l’arrêt total des travaux, alors même que la situation est urgente, l’école accueillant 120 à 130 élèves au lieu de 70.
L’établissement scolaire bénéficie de l’éclairage au gaz et de l’alimentation en eau de source à partir de septembre 1912, pour la somme de 3200 francs. C’est en 1929, qu’est formulé le projet d’installation de la lumière électrique cette fois-ci dans l’école de garçons, ainsi que l’ouverture d’une quatrième classe.

Le XXème siècle est souffle de nouveauté sur le quartier des Tauxelles qui voit s’établir en ses rues, en 1902, une école des filles située au 48 rue Etienne Pédron.
Bien que les lois Ferry de 1881-1882 instaurent l’école publique, obligatoire, gratuite et laïque de 6 à 13 ans sans distinction entre les écoliers et écolières, la mixité ne fait pas encore ses preuves. En effet cette école, comme beaucoup d’autre en France, a ainsi le mérite de donner satisfaction aux nombreux pères de familles de ce quartier, qui y voient sûreté et protection. Sa construction, sous la direction de l’entrepreneur général des travaux publics F. Fourton, permet « d’éviter ou tout du moins d’ajourner la construction d’une nouvelle classe à l’école rue Kléber ».

Très vite, émerge la volonté de créer une école de filles moderne et bien équipée, qui se traduit par l’installation d’un poële calorifère en 1902 et de l’éclairage au gaz en 1904. Finalement, le 27 mai 1904, l’entrepreneur acte la fin des travaux dans sa lettre à l’architecte en chef de la Ville de Troyes. Néanmoins, en 1906, l’école des filles est agrémentée d’un dépôt de charbon à 2 compartiments pour une des classes, construit alors dans l’ancien espace libre entre le préau couvert et le jardin. Une quatrième classe est aménagée en 1929. Afin de moderniser l’établissement scolaire, le Conseil municipal de Troyes adopte le 5 septembre 1935 le rapport de la Commission de la Voirie approuvant le projet de rattachement à l’égout pour les eaux ménagères.

Voir l'image en grand

Plan de façade pour la construction d’une école de filles aux Tauxelles. Sans date. Feuille cartonnée, 67,4x50 cm. Non coté

En ce début de XXème siècle, une nouvelle école ouvre également ses portes : la maternelle, installée en 1920 dans l’ancienne école de garçons de 1852.
Suite à une pétition signée par plusieurs parents d’élèves, le projet initialement conçu par les signataires prévoit de construire dans l’école des filles une classe enfantine, l’école des garçons étant dans l’incapacité d’accueillir soixante élèves âgés de 5 à 13 ans. En 1906, le projet est approuvé par le Directeur de l’Enseignement primaire permettant aux travaux de débuter en fin d’année.
Cependant, la décision a été de changer en école maternelle l’ancienne école de garçons rue des Tauxelles. Les travaux ne démarrent finalement que fin juillet 1913 et une longue période de difficultés commence, due à la lenteur des travaux, dont la responsabilité appartient à l’architecte Victor Joseph Ledanté. Né le 17 février 1862 à Troyes, il est lui-même fils de l’architecte Victor Joseph Ledanté mort en 1888. Son frère Louis est également architecte et la renommée de l’entreprise familiale a joué en sa faveur, jusqu’à ce que de nombreuses fois, l’architecte soit invité à plus de diligence et à tenir ses engagements sur le terrain. Et ceci à tel point qu’au final, M. Lédanté se voit retirer son mandat d’architecte et qu’il faut, pour la Mairie de Troyes, désigner un expert en charge d’établir un bilan des travaux déjà effectués et d’en tracer la suite. L’école n’est véritablement installée qu’en 1920.
Très vite à l’école maternelle des Tauxelles le nombre d’élèves augmente, obligeant la ville de Troyes à recruter du nouveau personnel. C’est en 1921 que le Conseil Municipal, après avis de la Commission de la Voirie et des Bâtiments, prévoit d’installer l’éclairage électrique dans l’école maternelle. S’ensuivent des travaux complémentaires d’aménagement à l’ancienne école des garçons : du préau couvert aux WC, en passant par la charpente, rien n’est laissé de côté. La construction de l’école a coûté au total 67144,99 francs.
Quelques années plus tard, en 1938, une classe démontable est aménagée par établissement. L’école de filles rue des Tauxelles ainsi que celle des garçons disposent ainsi d’une cinquième classe chacune, dont le prix s’élève à 40950 francs.

Projet de construction, école de garçons, rue des TauxellesVoir l'image en grand

Plan de façade et de coupe transversale à l’échelle 0,01 pm pour la construction du bâtiment d’habitation de l’école primaire de garçons, rue des Tauxelles. Dressé par l’architecte G. Montenot le 21 Juillet 1907. Feuille cartonnée. 83,6x45,7 cm. 4M454.

 

Au cours de années 1940 à 1964, de nombreux travaux sont entrepris aux écoles des Tauxelles, tels que l’aménagement des cours de récréations en 1962 et la réfection des sols à l’école maternelle et à l’école des filles. Entre 1965 et 1967, l’école maternelle bénéficie enfin d’un chauffage central. A partir de 1970, une aire de jeux est construite aux Tauxelles permettant aux élèves de profiter pleinement de leur récréation. A partir des années 2000, la Ville de Troyes, en collaboration avec la Direction des écoles, recherche désormais prioritairement à assurer la sécurité des élèves par le lancement de nouveaux travaux.

 

Cotes archives : 4M193, 4M353, 4M383, 4M437, 4M438, 4M439, 4M440, 4M441, 4M444, 4M445, 4M446, 4M447, 4M448, 4M449, 4M450, 4M452, 4M453, 4M455, 4M460, 4M461, 4M462, 1R174
Sources bibliographiques : HUMBERT Jean-Louis, « Ecole communale de garçons des Tauxelles », Les espaces publics de Troyes au XIXème siècle, 2007, p.40.

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favoris

Contact

Archives municipales de Troyes
Hôtel de Ville
BP 767
10026 Troyes Cedex
03 25 42 34 35

Ecrire aux Archives municipales