Vous êtes ici :

Mai 2015

Ecole de filles de la Vacherie : rue des Cumines

En 1882, la loi Ferry rend l’école obligatoire, entraînant une hausse des effectifs dans les établissements scolaires français. De plus, la constante augmentation de la population troyenne, oblige la municipalité à construire de nouvelles écoles. En 1831, la ville de Troyes se dote d’une école mixte située dans le quartier de la Vacherie. Les élèves la fréquentent une quarantaine d’années jusqu’à la construction d’une nouvelle école mixte en 1870. Celle-ci est édifiée sur une propriété acquise en 1860 et située rue des Planchottes, toujours dans le même quartier. En 1882, l’établissement qui accueille les enfants dès l’âge de 4 ans refuse des inscriptions faute de place. C’est pourquoi une école indépendante permettant d’accueillir filles et garçons âgés de moins de 6 ans est installée au rez-de-chaussée d’une maison située rue des Cumines, louée par Monsieur Grenouillet, entrepreneur de travaux publics. Par une décision ministérielle du 29 novembre 1886, le titre d’école enfantine lui est attribué. Cependant la loi du 30 octobre 1886 concernant la nouvelle organisation de l’enseignement primaire ne reconnait pas ce type d’établissement. L’école enfantine se voit transformée en classe enfantine et annexée à l’école mixte de la Vacherie par décision ministérielle du 9 août 1887 et est ainsi reconnue par la loi du 30 octobre 1886. L’école mixte, renommée Godard-Pillaveinne en 1913 suite au changement de nom de la rue des Planchottes, est attribuée uniquement aux garçons en 1892 après le transfert des élèves filles dans de nouveaux locaux appartenant à Monsieur Merger, archiprêtre de la cathédrale de Troyes.

Décédé en mars 1891, son frère et légataire Charles Merger applique les conditions présentes dans son testament. Il propose à l’abbé Mioré un terrain de 7 ares et une chapelle situés rue des Cumines dans le quartier de la Vacherie. En absence de réponse, le 5 juin 1891, il passe outre la volonté de son frère et propose le terrain à la ville de Troyes afin d’y construire une école de filles. Par une délibération du Conseil Municipal du 27 juin 1891, la ville décide de prendre en charge le paiement des travaux, des entrepreneurs, de l’architecte Alexandre Vermot (voir biographie) et des impôts pour la réalisation de ce bâtiment. Le projet prévoit la création d’une classe permettant d’accueillir 48 élèves, d’un logement pour l’institutrice, d’un préau, de dépendances et d’une cour. Le coût total de la construction est estimé à 18 000 francs. Le 7 août 1891, la commission chargée de la Voirie et des Bâtiments complète le projet et propose d’ajouter une seconde classe afin d’accueillir plus d’élèves, portant le coût global à 23 500 francs. Le 28 septembre et le 3 décembre 1891, Charles Merger et sa femme officialisent la donation faite à la ville permettant ainsi le début de la construction. En juin 1892, il reste à acheter des fournitures scolaires et du mobilier pour une dépense de 2545 francs. Le 6 août 1892, suite à une demande formulée par la commission de l’Instruction publique, un système de chauffage et de ventilation est installé pour des questions d’hygiène. Le 12 août, la construction étant terminée, l’architecte procède à la réception des travaux. L’école de filles de la Vacherie ouvre ses portes le 1er octobre 1892 et accueille 94 élèves. Le préau est construit seulement en septembre 1893.

En 1901, la directrice de l’école demande plusieurs améliorations pour l’établissement. En effet, le logement de l’institutrice est trop petit, ainsi que le préau qui est prévu pour accueillir environ 30 élèves alors qu’elles sont plus de 100. Elle demande également la création d’une cave pour laquelle un devis estimatif de 1150 francs est dressé. Cependant, cette création reste à l’état de projet et les autres demandes n’aboutissent pas.

Mai 2015 - plan école Vacherie (Cumines)Voir l'image en grand Plan de façade et de coupe à l’échelle 0,01 pm pour la création d’une troisième classe dans l'école de filles de la Vacherie, rue des Cumines. Dressé par le Directeur du service d’Architecture et de Voirie le 5 décembre 1908. Feuille cartonnée, 56,3x48,3 cm. Non coté. 

En avril 1908, la directrice de l’école demande à ce qu’une troisième classe soit créée car les deux premières sont insuffisantes pour accueillir le nombre croissant des élèves. Le projet, dont le coût s’élève à 8900 francs, est adopté par le Conseil Municipal dans sa séance du 22 avril 1908 et par la commission de l’Instruction publique et de la Voirie le 23 janvier 1909. Le 1er octobre, jour de la rentrée des classes, l’agrandissement de l’école n’étant pas commencé, un local est mis à disposition gratuitement pour accueillir les élèves. Au début de l’année 1911, le directeur du bureau d’hygiène presse la municipalité pour commencer la construction, car la salle dans laquelle se trouvent les élèves ne répond pas aux règles d’hygiène. Les travaux commencent seulement le 16 octobre 1911 et sont ajoutées aux dépenses prévues la construction d’une cave pour l’institutrice, dont la demande avait été formulée en 1901 et l’élévation du sol du préau. Le coût final s’élève alors à 9696 francs. Ce n’est que deux ans plus tard, le 28 octobre 1913, que le travail est terminé et que les élèves peuvent intégrer la troisième classe. En 1914, un bûcher est construit prolongeant le préau, pour un coût de 1000 francs.

Le 15 mai 1936, le Conseil Municipal décide la création d’une quatrième classe permettant d’accueillir 26 nouvelles élèves et l’agrandissement de la cour de récréation, le tout engendrant une dépense de 30 000 francs.

Malgré de nombreux travaux, réalisés entre les années 1930 et 2000, l’école maternelle de la Vacherie est désaffectée puis réhabilitée en logements en novembre 2011 par Troyes Habitat.

Cotes archives : 4M242, 4M243, 4M244, 4M246, 4M250, 4M251, 4M284, 4M285, 4M286, 4M287, 4M288, 4M289, 4M292, 4M293, 4M294, 4M436, 1R96, 1R173, 1D79

Sources bibliographiques : HUMBERT, Jean-Louis, Troyes, L’école en 1900, Troyes, Carré de mémoire, Troyes, 2008, p.31


Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favoris

Contact

Archives municipales de Troyes
Hôtel de Ville
BP 767
10026 Troyes Cedex
03 25 42 34 35

Ecrire aux Archives municipales