Vous êtes ici :

Janvier 2015

École maternelle Arnaud, 2 rue Arnaud

Dès le début des années 1800 émerge en France, et plus largement hors de nos frontières, une volonté forte de protéger et d’encadrer pédagogiquement les très jeunes enfants. C’est ainsi qu’apparaissent les salles d’asile. Souvent d’initiative privée, elles sont de plus en plus contrôlées par l’Etat et se transforment officiellement en école maternelle à la fin du XIXè siècle.

La Ville de Troyes s’inscrit dans ce contexte quand elle créée avec l’aide des patronages, une 3e salle d’asile. Celle-ci nait de la nécessité et la volonté d’accueillir un nombre croissant d’enfants. Situé rue des Forces (actuel rue Dominique) au centre-ville, l’asile de Saint-Pantaléon ouvre ses portes en 1852. Presque trente ans plus tard, en 1880, suite à des plaintes envoyées par les familles à l’administration, les locaux sont déclarés dangereux, insalubres et inaptes à recevoir enfants et personnel enseignant. Il convient donc de trouver un nouveau bâtiment.

Un premier projet en 1882 propose l’acquisition d’une propriété rue Bégand, mais la procédure s’interrompt en 1883, suite au refus de la préfecture. La Ville de Troyes entreprend la recherche d’un autre emplacement, qu’elle trouve au cours de l’année 1885 et acquiert le 28 janvier 1886. Situées à quelques rues seulement de la salle d’asile Saint-Pantaléon, le Conseil municipal achète deux propriétés contigües appartenant à Mademoiselle Claire Edmée Finot. La première à l’angle du n°10 rue des Ursules (rue Arnaud) et rue des Barreaux (rue Charles Fichot) et la seconde au n°12 rue des Ursules, permettent conjointement de dédier une superficie de 770 m² aux enfants.

Parallèlement à ce déménagement, se pose la question de la laïcisation de cet établissement qui est, avant tout, une école maternelle libre, tenue par les Sœurs de la Providence. Le Conseil municipal souhaite en faire un établissement scolaire public. Ce souhait est d’ailleurs entériné le 11 septembre 1888 par un arrêté préfectoral mais les sœurs refusent, pendant un temps, d’acter ce changement de statut.

Doc Janvier 2015 - ecole ArnaudVoir l'image en grand Plan de façade et de coupe à l’échelle 1/50 pour l’installation d’une classe de la salle d’asile Saint-Pantaléon, transférée rue des Ursules. Dressé par l’architecte A. Vermot le 8 mai 1887. Feuille cartonnée, 48,5x67cm. Non coté.Le transfert est malgré tout effectué en 1887 rue des Ursules. Les nouveaux bâtiments sont alors spécialement aménagés par la mairie pour en faire, de ce fait, une école maternelle (les locaux accueillent également l’école des Fabriques jusqu’en 1892). L’Architecte en chef de la Ville de Troyes, Xavier-Alexandre Etienne Vermot, s’occupe du projet. Parisien d’origine, il fréquente l’Ecole des beaux-arts en tant qu’architecte-élève. Lors de son installation à Troyes, il réalise de nombreux établissements scolaires mais aussi une partie de la Bibliothèque Saint-Loup et le monument aux morts des Bienfaiteurs de l’Aube. Il devient également professeur en dispensant des cours professionnels de découpe de pierre.

Au début du XXeme siècle, l’école se modernise, dans un premier temps grâce à son électrification. Le 27 juin 1914 le Conseil municipal autorise l’installation de l’électricité dans plusieurs écoles dont celle située au 2 rue Arnaud. Malheureusement, la mobilisation des hommes pendant la 1ere Guerre mondiale repousse les travaux à l’été 1916. La modernisation devait se poursuivre le 30 juillet 1932, lorsqu’un projet de tout-à-l’égout est envisagé. Cependant il faut attendre les délibérations du Conseil municipal du 6 novembre 1941 pour que la procédure de mise en œuvre et de financement soit lancée et celle du 16 avril 1948 pour que les travaux ne débutent réellement.

L’école s’agrandit avec un peu plus de 1100 m² dans les années 1960, lors la Ville achète la propriété du n°1 rue Arnaud pour accroitre le nombre de classes et de logements réservés aux instituteurs.

A partir des années 1970, et ce jusqu’en fin des années 1990, divers travaux d’aménagements et de restructuration sont engagés, dont l’incorporation d’un restaurant scolaire en 1994.

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favoris

Contact

Archives municipales de Troyes
Hôtel de Ville
BP 767
10026 Troyes Cedex
03 25 42 34 35

Ecrire aux Archives municipales