Vous êtes ici :

Mai 2014

Journée des prisonniers de guerre
15 avril au 27 mai 1917

On ne saurait rappeler l’importance, durant la guerre de 1914-1918, de l’engagement tant économique, politique que social de toute la population française. De nombreuses manifestations sont organisées tout au long de ce conflit pour soutenir et remonter le moral des soldats. C’est dans cette optique que la ville de Troyes met en place, en 1917, plusieurs journées de bienfaisance destinées aux prisonniers français originaires de l’Aube et retenus en Allemagne. L’objectif à travers ces journées est de permettre, grâce à la solidarité, la sympathie et à la générosité des habitants, de recueillir assez d’argent pour permettre d’apporter aux militaires captifs un réconfort matériel et moral à travers l’envoi de colis ou de lettres.

  Affiche-Journee-Prisonniers-Guerre_1Fi813Voir l'image en grand Affiche présentant le programme des journées de bienfaisance au profit des prisonniers de guerre. 92x75cm. Cote archive 1Fi813 Medaille-Journee-Prisonniers-guerre_9Fi25Voir l'image en grand Médaille en bronze, 6 cm de diamètre. Cote archive 9Fi25

La première de ces manifestations est mise en place le 15 avril 1917 par le Comité de Secours aux prisonniers de guerre. Durant plusieurs mois, ce comité rédige des courriers à destination de toutes les communes de l’Aube afin de recueillir un nombre important de souscriptions pour la vente organisée de plaquettes. 47 communes participent à cet événement.
Durant cette seule journée, se vend un nombre important de plaquettes et de médailles, dont le dessin est réalisé par l’artiste Eugène Bourgouin (1880-1924) et l’inscription par l’entreprise Christofle & Cie. La médaille que l’on rencontre ici est en bronze, mesure 6 centimètres de diamètre et est vendue pour 10 francs lors de cette journée. D’autres, moins volumineuses et fabriquées à l’aide de matériaux moins coûteux, pouvaient être achetées pour 0,25 centimes.

Un deuxième événement vient agrémenter ces festivités. Du 28 au 29 avril au matin, le Cirque municipal propose un concert-spectacle. L’œuvre présentée au public est celle de Théodore de Banville Gringoire, et se voit interprétée bénévolement par de célèbres musiciens et acteurs venant de l’Opéra de Paris, du Conservatoire de Paris, ou encore du Palais-Royal. Ce concert-spectacle n’est pas le premier organisé, en effet, le Comité des prisonniers en organise plusieurs fois dans l’année.

Un troisième et dernier temps fort vient clore cette œuvre de charité. Une grande exposition est réalisée du 29 avril au 27 mai, par la Société artistique de l’Aube dans la Grande Salle de l’Hôtel de Ville. Cette association, fondée en 1898, a pour but d’encourager les artistes par des achats, des commandes et des récompenses ; elle doit également diffuser le goût des beaux-arts en programmant régulièrement des expositions. Il s’agit à travers cet événement de maintenir durant cette guerre un certain niveau artistique dans le pays ; mais, et avant tout, de continuer à récolter des fonds pour venir en aide aux prisonniers .

Cote archive : 4H120B ; 4H122 ; 4H126; 2R14 ; 9Fi25


Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favoris

Contact

Archives municipales de Troyes
Hôtel de Ville
BP 767
10026 Troyes Cedex
03 25 42 34 35

Ecrire aux Archives municipales